vendredi 30 octobre 2020

Gardien de la paix ou gendarme?

Fut un temps où nos gendarmes se nommaient encore des gardiens de la paix mais il semble bien qu'il soit révolu et que l'on ait plus affaire qu'à des gens-d'armes.... Le bras armé de la loi quoi! 

C'est pourtant une toute autre chose d'être le garant de la paix sociale entre des citoyens plutôt que l’exécuteur de nouvelles lois liberticides et contraignantes! Il faudra nécessairement qu'à un moment où un autre ceux qui se font les relais de ces injustices se posent les bonnes questions! Ont-ils choisi d'être le prolongement d'une constitution basée sur des droits protégeant les individus -une véritable démocratie- garantissant le respect de leurs droits et de leurs libertés où d'être les relais contraignants d'une tyrannie déconnectée de toute forme de réalité pratique et quotidienne?

 

C'est une question aussi grave qu'importante à se poser pour les dépositaires de la loi!

Avez-vous vraiment fait ce choix en conscience que d'incarner une caste malheureusement chaque jour plus en proie à devenir une milice plus qu'une police? N'aviez-vous pas plutôt rêvé, en prenant cette voie, d'être tels ces enfants encore presque innocents jouant aux "gendarmes ou aux voleurs".

De devenir surtout les défenseurs de la veuve et de l'orphelin, les protecteurs des plus vulnérables mais que reste-t-il aujourd'hui de ce rêve dans votre fonction? S'il y avait certes là encore une forme de  déviance que de vouloir incarner à tout prix le chevalier blanc n'était-ce pas plus sain que celui d'exécuter des lois dénuées de sens et privant leurs libertés aux citoyens?! 

Alors, oui, je préférais amplement "gardien de la paix" que gens d'armes qui sonne tellement plus guerrier!

Plus que jamais dans notre courte histoire d'êtres humains nous n'avons eu d'opportunités de vivre de façon plus harmonieuse et dans une forme d'abondance partagée entre tous mais en lieu et place de cela nous sommes en train de basculer vers une forme de chaos qui ne tardera pas à prendre des proportions telles qu'elles en deviendront irréversibles! Ce n'est point à une horizon de 2050 comme nombre de scénarios nous le prédisent mais une histoire de mois seulement....
Il nous faut peut-être passer individuellement et collectivement par ce que l'on nomme souvent "la nuit noire de l'âme" afin de pouvoir transcender la somme des peurs qui nous ont conduit à cette folie d'aujourd'hui...

Pourtant, n'oublions jamais qu'en temps que créateurs incarnés doués du libre arbitre, il nous est offert à chaque jour, à chaque instant même, de choisir entre la peur ou l'Amour.

Yan SERRE.

Rédigé le 30/10/2020.

Les fées de Serre. 


 

vendredi 23 octobre 2020

Projet autonomie 6.... Installés !!!!

Dans cet épisode, nous franchissons clairement un cap puisqu'après un retour aux visites en centre Bretagne dans les monts d'Arrée, cette fois en compagnie d'Adélaïde, nous reprenions un rendez-vous afin de visiter "ma maison coup de cœur". La magie opérait finalement et contre toute attente sur elle aussi qui faisait une proposition directe de prix à la baisse au propriétaire! Notre budget n'avait pas subitement grossi mais la vente en cours de ma voiture ancienne suffirait à nous procurer le bien si, et seulement si, notre proposition était acceptée...

Après deux jours de réflexion, les propriétaires  donnaient leur accord et ma bonne vieille automobile partait pour de nouvelles horizons à peine quelques journées plus tard en nous ouvrant ainsi les portes à l'acquisition.

Résumé du bien:

- Maison de 150M2 toute en pierres assez ancienne mais d'âge indéterminé (Avant 1850 noté sur l'acte notarial).

- Terrain de 1850M2 avec un verger aux arbres matures d'une trentaine d'années (Pommiers, châtaigniers et noyers).

- Potager déjà productif (Salades, haricots, betteraves, courgettes...).

- Canal Nantes/Brest tout proche pour l'eau mais pas de source ou de puits sur le terrain même à priori.

Le jardin et la maison.
Nous passons sur l'ensemble des arcanes administratives à remplir et les délais d'attentes considérables auxquels sont venus se greffer le confinement de deux mois plus le fait que nous n'avions plus de logement au 1 juillet alors que nous n’emménagerions que le 24 aout!!!!

Bien-sûr, au prix où nous avons acquis la maison des travaux divers et variés nous attendaient de pied ferme mais le principal était là.... Nous avions notre base pour réaliser notre projet de vie en autonomie.

Un toit sur la tête et le plus important demeurait dès lors de faire avancer les choses. 

C'est au travers du verger que notre premier grand pas allait se concrétiser.

Plus de 300kgs de pommes nous tendaient les bras et appelaient surtout nos mains pour les cueillir!!!!

Jus, compotes, gâteaux mais il serait impossible d'en venir à bout à nous quatre et nous commencions à désespérer d'avoir à finir par les voir pourrir au fond du jardin!

Les mettre en jus demeurait assurément le meilleur moyen d'en consommer un maximum mais comment faire pour y arriver en si peu de temps et avec presque toutes nos journées affectées aux travaux de réfections dans la maison?

Alors, voici en lien ci dessous la vidéo avec la solution trouvée comme par miracle en à peine deux journées!

 https://www.youtube.com/watch?v=3yAfJegviRw&feature=youtu.be

Tout cela semble parfait avec 100kgs transformés en délicieux jus de pomme fermier en quelques minutes et pourtant!

Notre volonté d'être au plus près de ce que nous considérons comme la vérité de la Nature ne peut pas être pleinement réalisée et satisfaite ici.

Certes, le pressoir est à moins de 500 mètres à vol d'oiseau de notre maison et élimine la pollution engendrée par un long transport Aller/Retour mais nous songeons aussi à la quantité d'électricité  (produite au nucléaire!) qu'utilise l'énorme pressoir sans compter les poches en aluminium stérilisées (bien que recyclables) qui constituent une production supplémentaire de matière. 

Si nous souhaitons aller de plus en plus vers une autonomie complète, c'est bien évidemment en respectant le plus que possible notre Mère la Terre.

La dimension spirituelle tient bien évidemment une place cruciale et parfaitement complémentaire à celle écologique... Cela va de soi.

Pour cette année, la solution retenue du pressoir "industriel" était évidente mais nous avons d'ors et déjà acquis des bouteilles en verre pour la prochaine récolte. Elles seront en consigne afin d'être dans le zéro déchet.

Nous demeurons maintenant pleinement confiants afin que l'ensemble de nos activités (vente du jus de pomme, des noix et des châtaignes plus mes livres et mes conférences) contribuent à partiellement financer nos panneaux solaires qui sont maintenant notre prochaine très grosse étape à franchir. Il est indispensable à nos yeux de sortir au plus vite de la folie du "tout nucléaire" à la française....

L'ajout de la vente de mon camping car, mon ancien lieu de résidence en vie nomade, devrait suffire à nous les payer....

Dans notre prochain article, nous vous parlerons de la valeur, ainsi que le rôle cardinal, de l'eau et de son utilisation au quotidien et pour notre santé.

En attendant, nous vous souhaitons le meilleur en tous temps et en tous lieux.

Adélaïde et Yan.

Rédigé le 23/10/2020.

Pour tout savoir de nous: https://lesfeesdeserre.com/